Nous avons assuré l’impression et l’acheminement de 50 kits, soit 3000 livrets, vers les écoles de l’ensemble du territoire.

Les élèves sont devenus vecteurs d’information auprès d’adultes qui, pour la plupart, sont non-lecteurs et pour qui le barrage de la langue constitue une difficulté toute particulière pour accéder à la connaissance.